cldcultureardecheverteardeche verteardecheardecheardeche verte

Vous êtes ici : Accueil » Éco-mobilité » Se déplacer autrement

-

Se déplacer autrement


Aujourd’hui, une grande partie des déplacements quotidiens (notamment dans les zones plus urbaines) est effectuée en voiture pour parcourir de courtes distances (souvent moins de 3 km) ou des déplacements réguliers (domicile-travail). C’est dire toute l’importance du développement des modes doux (non motorisés), moyen de transport le plus adapté aux petits déplacements, et du covoiturage.


Faciliter les modes doux pour les déplacements de proximité : une urgence !

Les lieux de résidence se sont souvent déplacés en périphérie des centres-bourgs, en ville comme dans les communes plus rurales sans qu’il y ait toujours des plans de déplacements piétons et cyclables pour l’accès aux centres des communes. En terme d’aménagement cela se traduit par la création, l’allongement et la sécurisation des voies cyclables et piétonnes permettant d’accéder aux commerces, services, écoles et lieux de travail depuis les quartiers plus résidentiels sans oublier la mise en place de lieux de stationnement et la signalétique. Parfois, des interventions minimes sur la voirie, souvent suggérées par des associations locales, peuvent faciliter la vie de nombreux piétons ou cyclistes.


Une forte de marge de manœuvre sur les déplacements domicile-travail

un travail auprès des salariés des plus gros employeurs du territoire (entreprises, administrations) pourrait se révéler efficace compte-tenu du nombre de déplacements concernés, aussi bien pour le développement des déplacements doux que du covoiturage. Selon une enquête de 2010 à l’échelle de l’Ardèche verte, 90% des salariés des entreprises interrogées viennent au travail seuls dans leur voiture (source ITER 2010). Le challenge Mobilité régional "au travail j'y vais autrement"rencontre un certain succès en Ardèche.

et l'itinérance touristique ?

Le déplacement dit « doux », peut être à lui seul une motivation touristique sur le territoire, avec une pratique de l’itinérance vélo et à pieds qui émerge petit à petit et s’appuie sur des infrastructures telles que la Viarhôna ou encore le réseau de randonnées.


Challenge Mobilité 2012

Contacts

Eglantine GAVOTY, Chargée de mission territoire durable - TEPOS
Tél. 04 75 34 75 59
Contacter

-

-