cldcultureardecheverteardeche verteardecheardecheardeche verte

Vous êtes ici : Accueil » Economie - Emploi » Economie » Entreprises et territoire

-

Entreprises et territoire


Selon les dernières données de l’INSEE (2006), l’Ardèche verte compte sur son territoire près de 3 000 entreprises. Le territoire est marqué par une forte tradition industrielle. Les petites entreprises y sont plus représentées qu'ailleurs en Rhone Alpes. Les activités de services sont actuellement le moteur de l'emploi.


Le territoire est marqué par :
  • une diversité des filières représentées d’où une faible spécialisation locale
  • un réel tissu de TPE (1/3 des entreprises compte un effectif de 1 à 5 salariés). Ceci dénote une bonne capacité d’innovation et un fort ancrage territorial mais induit une dépendance à la pyramide des ages (vieillissement des chefs d’entreprises) et une faiblesse des fonctions d’encadrement.
  • une forte tradition industrielle (564 établissements et près de 12 500 emplois) mais des secteurs fortement exposés aux mutations économiques.
  • une montée en puissance des activités de services, jusqu’alors sous représentées, qui constitue aujourd’hui le moteur de l’emploi.
  • un pole santé-médical - action sociale essentiel à la croissance de l’emploi : entre 2005/2008, ce secteur présentait une évolution de + 55 % des offres d’emplois (+ 56% en Ardèche), et les métiers de l’action sociale (+ 334 %)
  • le champs de l’économie sociale et solidaire concentre 14 % de l’emploi salarié du territoire.
Face à ces constats et aux mutations économiques et sociales à venir, le Pays Ardèche Verte a souhaité engager un plan d’actions destiné à définir les potentiels d’évolution du territoire, valoriser ses ressources et soutenir le développement des partenariats.

On ainsi été déterminées 5 orientations stratégiques pour soutenir le développement économique du territoire :
  • Produire, valoriser et consommer local 
  • Mener des actions globales de coeur de village 
  • Gérer et mobiliser du foncier et de l'immobilier 
  • Accompagner les mutations économiques et identifier les compétences 
  • Soutenir les nouveaux gisements d'emplois non délocalisables